dimanche 4 août 2019

Festival Interceltique de Lorient 2019... Les celtes du sud sont mis à l'honneur !

La 49ème édition du Festival Interceltique de Lorient se déroule du 2 au 11 août 2019. L’un des plus grands festivals d’Europe ou plus de 700.000 festivaliers sont attendus le long des quais, en plein cœur du port breton.

Au programme de ces 10 jours et 10 nuits, pas moins de 120 spectacles sur scène, avec parmi de nombreux invités à l’affiche ! Mais aussi des ateliers, des conférences, les fest-noz, les Nuits Interceltiques et bien sûr la Grande Parade ! Chaque année… ce sont plus de 4500 musiciens, chanteurs, danseurs, venus d’Écosse, d’Irlande, du Pays de Galles, de Cornouailles, de l’Île de Man, de Galice, des Asturies, de Bretagne, des USA, du Canada ou encore d’Australie qui se réunissent pendant dix jours pour célébrer la culture celte !

Pour cette 49ème édition de l’Interceltique, C’est La Galice (région autonome située au nord-ouest de l'Espagne) qui est mise à l’honneur ! Capital et ville emblématique qui incarne cette communauté autonome est Saint-Jacques-de-Compostelle, point de convergence de l’un des pèlerinages les plus célèbres d’Europe. À l’occasion du festival, Lorient deviendra cette année l’un des points de départ officiels d’un chemin vers Saint-Jacques. Mais outre le fait de faire découvrir son territoire et partager sa gastronomie, être l’invitée du festival implique aussi pour la région honorée de faire partager sa culture, comme lors de la Grande nuit de la Galice, le lundi 5 août, où se produiront plus de 150 artistes galiciens.

L'affiche promet de belles rencontres pour un spectacle musical d'exception ! Il ne manque plus qu'à lever son verre et à trinquer " yecʼhed mat !"

Éric.L
Informations et programmation : http://www.festival-interceltique.bzh/ et sur La page Facebook du festival


               https://ptitrapporteurdumagarin.blogspot.com/


          




                                   
                                             
            
                           Posté par le p'tit rapporteur du Magarin

jeudi 1 août 2019

Citroën… Les 100ans d’une marque iconique !

Citroën fête cette année ses 100 ans ! L'entreprise a été fondée à la sortie de la première guerre mondiale par André Citroën, qui reconvertit l'usine d'obus qu'il dirigeait jusque-là. C'est ainsi que commence la saga de cette marque !

La vie de Citroën n’a pas toujours été un long fleuve tranquille… du passage militaire à l’automobile, de la DS à la marque DS, de l’indépendance à la reprise par Peugeot, l’histoire de Citroën a connu de nombreux rebondissements… Et il est impossible de résumer l’histoire de Citroën en une page, tant son passé est riche ! 
La première voiture qui sort des chaînes en 1919 s'appelle la Citroën type A. Une voiture assez conventionnelle, mais l’idée était de proposer une voiture en grande quantité, à un prix relativement bas, et mieux équipée. Et ça, c’était une nouveauté !
En avril 1934, Citroën prend la concurrence à contre-pied. La marque aux chevrons, alors premier constructeur national et européen, deuxième mondial, décide d’appliquer une innovation à la production de grande série… les roues avants motrices. Aucun autre constructeur n’avait encore osé le pari. Il y a eu un avant et un après la Traction, la voiture des ministres… et des gangsters !
La première 2 CV a été lancée en 1948, le succès est immense. La petite voiture trouve sa place en ville comme en campagne. Elle est particulièrement robuste et économique. Son succès était tel que les délais de livraison allaient parfois jusqu’à trois ans.
La DS… Pour beaucoup, elle est considérée comme la voiture du siècle. En 1955, à Paris, au Grand Palais, elle est la star du Salon de l’automobile. Une voiture innovante sous de nombreux aspects, à commencer par son design, dessiné par l’Italien Flaminio Bertoni, qui avait déjà imaginé la carrosserie de la Traction Avant et de la 2 CV. La DS a ainsi créé une rupture dans le monde de l’automobile.
La SM, un modèle apparu dans les années 1970, à la même époque que le Concorde. Motorisée par un V6 Maserati de 170 ch, cette GT hautes performances, véritable bijou de technologie et de puissance, lui permettant d’atteindre 200 km/h dans la plus parfaite sérénité grâce à sa suspension hydropneumatique et sa fameuse direction Diravi. Avec un look très inspiré de celui de la DS. 
Sans oublier le fameux Type H ! Un utilitaire bon à tout faire, héritier de l’éphémère fourgonnette TUB d’avant-guerre. Ce Type H au surnom de « Tube » ou « fourgon tôlé Citroën », allusion à sa carrosserie en tôle ondulée, œuvra pour les artisans, commerçants et fut même en mai 1968… au service des CRS. C’est peu dire qu’il transporte avec lui une part de nostalgie, car il incarne à lui seul les multiples facettes de la France des années 1950 à 1970 !      

Et puis il y a eu également…
Ami 6, ami 8 ou Ami super… il y a eu aussi ; C’est frais, c’est aérée, c’est coloré… c’est la Méhari bien évidemment ; Il y a Diane… mais il y  eu tout autant Acadiane ; GS et BX sont là pareillement… mais réussiront-elles à franchir le Rubicon comme leurs glorieuses ancêtres ; La CX, berline ou break, voir ambulance… sont de la partie inévitablement ; Avec son museau de TGV…  la XM est là bien sûr ; Et puis...

Grâce à ses nombreuses apparitions au cinéma, la marque automobile a su créer un imaginaire populaire.... elle est devenue au fil du temps un objet de l’univers collectif français… Elle est un peu aux véhicules ce qu’est la baguette à la gastronomie ! La DS de Fantomas, la Visa de Tatie Danielle, la 2 CV des bonnes sœurs et la Méhari dans le gendarme de Saint-Tropez, la 2 CV réduite en miettes par Louis de Funès dans Le Corniaud, ou encore le Type H, le véhicule de Louis La Brocante qui a bercé toute une époque... Les Citroën occupent l’écran depuis les débuts du cinéma et ont propulsé la marque au rang d’icône française !

Lors du rassemblement du siècle Citroën à la Ferté-Vidame, les 19, 20 et 21 juillet dernier, il s’est vendu aux enchères quelques pépites…   
- Une DS 21 Cabriolet carrossée par Chapron (1968) a fait des merveilles. Elle a été adjugée pour plus de 214.000€.
- Une Traction 11B Cabriolet (1938) est passé sous le marteau à un montant final de 182.820€.
- Une DS 19 Cabriolet a été vendue 126.420€.
- Dans les modèles plus traditionnels, une 2CV Sahara (1963) est parti pour 82.000 euros. Une 2 CV 6 (1990) pour 66.420€. Deux Mehari ont été adjugée 17.220€ (exemplaire de 1969) et 12.420 euros (exemplaire de 1972). Une C3 Pluriel Charleston de 2011 a dépassé toutes les attentes avec un prix de vente de 18.420€. Enfin, une C6 V6 HDi a été vendue pour 53.220 euros.
Pour consulter les résultats complets de la vente Aguttes, cliquez ici

Le saviez-vous…
- Citroën est la marque de voitures la plus collectionnée au monde.
- La marque Citroën est la 2ème plus filmée au monde. Le site Internet Movie Car Database recense plus de 20 000 apparitions de Citroën à l'écran, dont plus de 300 pour la seule 2 CV.

"Comme il existe les juilletistes et les aoutiens, on trouve les inconditionnels de Citroën ! En témoigne le rassemblement du siècle Citroën à la Ferté-Vidame, où plus de 60 000 visiteurs se sont déplacés pour admirer les quelques 4000 véhicules d’exception exposés... Pouvant ainsi contempler 100 ans d’histoire hors du commun, d’une marque qui commence à rajeunir !" 

Éric.L
Source d’inspiration : World Wide Web…


            
                            Posté par le p'tit rapporteur du Magarin

lundi 29 juillet 2019

L'hebdo du p'tit rapporteur...

Le p'tit rapporteur, vous communique toutes les semaines, une petite sélection d'infos et d'actus... 



Cliquez sur l'image
                                  Posté par le p'tit rapporteur du Magarin